Rencontre avec...

Gemmyo rend accessible le savoir-faire joaillier

Aujourd’hui, Monbanquet part à la rencontre de Gemmyo, la marque rendue célèbre par son chaton rose, qui souhaite rendre accessible le savoir-faire joaillier. Interview avec la fondatrice, Pauline Laigneau.

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de Gemmyo ?

Gemmyo est né il y a presque 6 ans maintenant, lorsque Charif m’a demandé en mariage. Alors que nous recherchions la parfaite bague de fiançailles, nous avons été surpris par l’univers de la joaillerie, tant l’accueil était impersonnel, les bijoux classiques et pour la plupart, inaccessibles. C’est ainsi que nous avons eu envie de créer Gemmyo, une joaillerie jeune et décomplexée faisant de l’achat d’un bijou un véritable moment de complicité.

Comment avez-vous cassé les codes du joaillier traditionnel ?

Gemmyo est une joaillerie qui évolue prioritairement en ligne. Nous avons un showroom à Paris mais notre chiffre d’affaires est principalement réalisé grâce à notre site internet. Lorsque nous nous sommes lancés dans l’aventure, nous avons remarqué que le secteur de la joaillerie était très peu développé sur le web. C’est la raison pour laquelle nous faisons du développement de notre plateforme en ligne une priorité. Et puis, qui dit internet, entend également une réduction non négligeable des coûts. Nous n’avons pas de stock, les bijoux sont fabriqués directement après les commandes dans nos ateliers. Cela nous permet de proposer des bijoux de très belle qualité au prix le plus accessible possible : c’était une de nos priorités afin de rompre avec le principe du « luxe inaccessible » qui nous avait tant frustrés.

Comment intégrez-vous le savoir-faire artisanal au digital ?

Comme je vous le disais, les bijoux sont directement réalisés dans nos ateliers (français pour 95% de nos modèles) après la validation de la commande par le client. Finalement, notre site web est l’intermédiaire direct entre le client et l’atelier de confection. Nous rendons le savoir-faire artisanal accessible via le web ! Et cette spécificité, nous en avons largement profité puisqu’il est possible (pour tous les bijoux) de choisir le métal et la pierre que l’on souhaite, le prix est calculé en fonction de chaque combinaison. Bijou unique garanti ! C’est également ce qui fait notre force vis-à-vis des autres marques de joaillerie.

Quelles sont vos actualités ?

Nous travaillons actuellement sur l’identité de marque et proposons des nouvelles collections avec un rythme assez soutenu. La prochaine à venir vous emmènera… à Londres ! Vous pourrez la découvrir fin avril sur notre site et au showroom parisien (6 rue de Seine à Paris). En parlant de showroom… Peut-être que quelque chose se trame également. Mais je ne peux vous en dire plus ! Nous avons pour ambition d’ouvrir des points de vente en France, internet ayant (malheureusement) ses limites lors du choix d’une bague de fiançailles ou d’alliances par exemple.

Laissez-nous une réponse !